IPVF et le CEA à l’INES joignent leurs forces pour développer une cellule photovoltaïque à haut rendement industrialisable

Publié le 18/05/2020

IPVF et le CEA à l’INES, ont lancé un programme commun dans le domaine du photovoltaïque.

L’objectif de cette collaboration, « Tandem Made in France », est d’accélérer le développement de cellules associant les matériaux pérovskites à la technologie d’hétérojonction de silicium afin de créer un dispositif tandem à haut rendement, transférable à l’échelle industrielle.

En favorisant l'échange entre IPVF et le CEA-INES, deux instituts qui disposent de compétences complémentaires, ce programme commun d'une durée de trois ans accélérera le développement d'une technologie française qui doit permettre d'atteindre 30% de rendement.

L'objectif est de fabriquer une cellule tandem Pérovskite sur Silicium à 2 Terminaux à haut rendement et par des procédés compatibles avec la production industrielle.

IPVF et le CEA-INES ont développé un important savoir-faire dans le domaine des procédés de synthèse et de dépôt des pérovskites et de leur intégration en dispositifs photovoltaïques. Le CEA-INES a par exemple obtenu un rendement record supérieur à 20 % à l'échelle d'un mini-module de 11 cm² en décembre 2019. IPVF, de son côté, a atteint des performances de 15 % de rendement sur 25 cm².

Enfin, le CEA-INES est l'un des pionniers sur la fabrication de cellules silicium à hétérojonction, l'une des technologies les plus intéressantes pour un couplage avec les pérovskites. Ses équipes ont notamment réussi à produire, en janvier 2020, des cellules hétérojonction démontrant un rendement de 24,63 % sur des équipements industriels permettant des cadences de 2400 cellules par heure.

Partager cette actualité
LinkedIn
WhatsApp
Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie