AEGIR : réduire les coûts et la durée des travaux de rénovation énergétique

Publié le 23/01/2023

Le projet AEGIR financé dans le cadre d’Horizon Europe vient de démarrer. Il vise à développer, pour la rénovation énergétique des bâtiments, des solutions d’enveloppes modulaires, renouvelables et industrialisées.

L’objectif final : réduire les coûts et temps de réalisation des travaux de rénovation énergétique.

Différents bouquets de solutions pour les marchés de la rénovation des bâtiments seront développés dans le cadre du projet AEGIR, afin de répondre aux besoins de différentes typologies de bâtiments, d’usages et de zones climatiques, à travers l'Europe.

L'objectif de la Commission Européenne est de parvenir à la neutralité climatique d'ici à 2050, c'est-à-dire à une économie dont les émissions de gaz à effet de serre sont nulles.

Plus de 220 millions de bâtiments, soit 85% du parc immobilier actuel, ont été construits avant 2001 selon des standards peu/ou pas assez exigeants dans leur prise en compte de la consommation énergétique et de leur « empreinte carbone ». Ils seront encore là en 2050, rénover ceux qui ne le sont pas est indispensable pour tenir nos objectifs.

De plus, les plus anciens de ces bâtiments non rénovés sont les plus énergivores pour maintenir les conditions environnementales intérieures. Ils sont souvent occupés par des familles à faibles revenus, en précarité énergétique, c’est-à-dire en difficulté pour payer les factures d'énergie et donc pour maintenir les conditions hygrothermiques intérieures acceptables, ce qui peut entraîner des problèmes de santé.

Les enveloppes AEGIR, constituant l'interface entre les conditions intérieures et extérieures d'un bâtiment seront conçues, fabriquées et mises en œuvre afin d'améliorer l'efficacité énergétique et les conditions environnementales intérieures.

Le CEA à l’INES est partenaire du projet et contribue au design du concept global AEGIR. Il sera aussi partie prenante du démonstrateur français qui se situera dans la commune de Boën-sur-Lignon (42) avec une co-construction de la solution avec les entreprises Chazelle, Soprema, Otéis et les collectivités SIEL42 et Boën-sur-Lignon.

Au programme des travaux de recherche : l’industrialisation de façades préfabriquées, l’intégration des EnR à l’enveloppe, l’économie circulaire avec la valorisation de matériaux recyclés et bio-sourcés, le jumeau numérique et la garantie de performance.

Communiqué de presse de présentation du projet

Télécharger le CP

Suivre le projet

Compte LinkedIn
Membres du consortium lors du kick-off du projet, en octobre 2022
Partager cette actualité
LinkedIn
WhatsApp
Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie