Le projet ES’OPE « EnergieSprong by Operene » vise à développer un catalogue de solutions industrielles globales pour accélérer la rénovation de l’habitat individuel et collectif en France. L’enveloppe de la maison expérimentale située sur le site de l’INES a été rénovée en moins de 6 jours, et ce n’est que le premier essai ! 

    Après les phases de conception et de prototypage, l’heure est à la première mise en œuvre avec l’installation de modules de bardage intégrant les fenêtres, de toiture et d’énergie sur une maison expérimentale de taille réelle sur le site de l’INES. L’objectif de cette étape est d’évaluer les éléments d’enveloppe au regard des fonctions attendues, et du temps de pose pour tenir les objectifs économiques. La pose de l’ensemble des modules de bardage préfabriqués aura duré 5 jours et demi pour ce premier essai. Elle a permis d’identifier des pistes d’amélioration pour la préfabrication et pour le système de pose. 

    Le projet ES’OPE, lancé au printemps 2018 pour un programme de 5 ans, est soutenu dans le cadre du Plan d’Investissement d’Avenir opéré par l’ADEME. Il repose sur un consortium composé des entreprises Chanel (coordonnateur du projet), Enertech, Eolya, IRFTS, Lorillard, Operene, Rosaz Energies et un laboratoire du CEA à l’INES.