Le marché du photovoltaïque mondial a vu la croissance rapide de technologies de modules bifaciaux dont les faces avant et arrière du panneau produisent de l’énergie. La communauté scientifique, et les organismes de normalisation ont dû s’adapter à cette nouvelle donne et élaborer notamment de nouvelles méthodes pour mesurer puissance, rendement et coefficient de « bifacialité » de ces modules.

    La caractérisation d’un module bifacial ne peut pas se limiter à la mesure standard de la performance de sa face avant. La face arrière doit être également mesurée pour définir la bifacialité et estimer la puissance effective du module en fonction de différents albédos

    A l’initiative du SERIS (Solar Energy Research Institute of Singapore), le premier round-robin[i]international sur les modules bifaciaux selon la norme IEC TS 60904-1-2  a été lancé en 2018. Son but : permettre aux laboratoires de la communauté mondiale de qualifier leur méthodes et équipement en caractérisant les mêmes références et en comparant la fiabilité de leurs résultats. L’accent de ce round-robin a été mis sur la caractérisation du photovoltaïque bifacial en lien avec la nouvelle norme dédiée à cette technologie qui a été rédigée en 2019.

    Le projet s’est déroulé sur deux ans, réunissant 25 laboratoires partenaires [ii]en provenance d’Amérique, Asie, Europe et Océanie dont les principaux laboratoires de certification, de recherche et fabricants d’instrumentation de mesure. 8 références de panneaux ont été testées par chacune des équipes, selon sa propre méthode et avec ses propres équipements.

    Les résultats viennent d’être livrés et le CEA – INES a pu vérifier que la fiabilité de ses mesures et méthodes de caractérisation des modules photovoltaïques bifaciaux est à la hauteur de celle des instituts certificateurs reconnus au plan mondial. Un gage de qualité et de fiabilité des gains annoncés par ses laboratoires !


    [i] Dans le monde scientifique, les round-robin sont des essais d’échantillons identiques par différents laboratoires. Ils sont organisés pour valider les méthodes d'essais et/ou évaluer la qualité des laboratoires.

    [ii] NREL, JRC, Fraunhofer-ISE, TÜV-Rheinland, AIST, SERIS, KIWA, SIPSI, CEA-INES, PI-Berlin, PI-China, CPVT, JET, AIT, CFV, Pasan, CSEM-EPFL, CSIRO, ISC, ESN/TNO, Eternal-Sun, IMEC, GSolar