Objectifs initiaux du projet:

L’objectif premier est de collecter un vaste ensemble de données concernant les événements liés aux systèmes PV, résultant d’enquêtes et d’expériences menées sur des systèmes PV installés dans la région méditerranéenne. Ces protocoles de collecte visent à caractériser le comportement des systèmes PV en rapport aux événements d’exploitation et de maintenance.

Le second objectif est l’analyse de la base de données établie  et l’enquête visant, d’une part, à évaluer l’efficacité des systèmes photovoltaïques en Méditerranée et, d’autre part, à extraire les indicateurs significatifs de cette efficacité et les facteurs de performance propres à la zone méditerranéenne.

Le troisième objectif est tout d’abord de diffuser les indicateurs précédents et les meilleures pratiques sur la base desquels ils sont générés, puis de partager avec la communauté scientifique un ensemble de données sélectionnées de la base de données InVivo nEXTh à l’aide du réseau méditerranéen du consortium.

Travail réalisé et résultats obtenus pendant la dure du projet

Collecte des données :

  • Un document précisant les règles et modalités la collecte de données a été rédigée. Ce document comprend une liste de toutes les informations requises, comme par exemple l’identité du fabricant de l’onduleur, le numéro de référence de cet onduleur, la puissance nominale, etc., ainsi que toutes les actions à réaliser et les recommandations.
  • Un questionnaire a été élaboré afin de recueillir les avis et recommandations des équipes O & M.
  • Un état des différentes approches de monitoring existantes et des listes de capteurs avec leurs principales caractéristiques a été établi.

Facteurs d’efficacité O&M et mise à niveau des systèmes

Sur la base du questionnaire mentionné précédemment, une enquête a été lancée. Les principales conclusions de cette enquête sont les suivantes:

  • L’indicateur quantitatif de performance PV (PR)  est définitivement considéré comme la variable la plus pertinente pour évaluer l’efficacité du protocole OM, combinée à une enquête de données

–      71% des personnes interrogées sont satisfaites des performances de leur installation photovoltaïque. D’autre part, pour la plupart d’entre eux, ils ne sont pas en mesure de quantifier cette performance.

  • 30% des personnes interrogées ont déclaré qu’il n’y avait pas de maintenance préventive
  • 36% ont déclaré qu’il n’y avait pas besoin de maintenance corrective.
  • 71% n’ont aucune idée du processus de nettoyage.

Une observation importante est manifeste: l’efficacité d’une installation dépend de différentes personnes qui occupent des fonctions différentes et très souvent, il n’y a pas suffisamment de communication  formelle entre ces acteurs.

Une méthode d’analyse a été évaluée. Cette méthode consiste à réaliser une analyse statistique en confrontant les performances mesurées, les tendances, avec les conditions environnementales des sites.

La méthode préconisée  par le NREL nommée SRR (Stochastic, Rate Recovery) a été adaptée et améliorée pour tenir compte des spécificités méditerranéennes.

Des kits de salissure ont été mis en place. Ces kits de salissure consistent en l’installation d’une deuxième cellule de référence couverte et disposée près de la première.