Dans le cadre du Plan Soleil, l’ADEME a attribué des aides financières aux acquéreurs de systèmes solaires combinés (SSC) jusqu’à fin 2004. Ces systèmes, qui couvrent simultanément une partie des besoins de chauffage et d’eau chaude, présentent une variété de schémas hydrauliques plus grande que pour les chauffe-eau solaires individuels, d’où une complexité plus marquée.

Exception faite des « PSD » qui ont été abondamment mesurés, les performances des SSC en usage réel restent encore mal connues, en France comme dans les autres pays européens. A travers ce programme d’évaluation est recherchée une meilleure connaissance du fonctionnement réel des systèmes, qui permette non seulement d’avoir

une vision de la qualité des systèmes, mais également de leurs conditions de mise en œuvre et d’utilisation.

Le rapport de synthèse présente les résultats obtenus sur 32 installations de 5 fabricants ou distributeurs présents sur le marché français en 2003. La coordination générale du projet a été assurée d’abord par l’ASDER, puis par l’INES.