Accueil PrésentationInternationalAlliance Solaire Internationale

Alliance Solaire Internationale

Alliance Solaire internationale

L’Alliance Solaire Internationale (ASI) a été lancée à l’occasion de la COP 21 par le Premier Ministre Indien Narendra Modi et le Président Français François Hollande. Ouvert à signature puis ratification lors de la COP 22, le traité fondateur de l’Alliance vise à rassembler les 121 pays de la zone intertropicale, forts de leur grand potentiel solaire, afin de changer radicalement d’échelle dans le déploiement d’énergie solaire. En harmonisant et agrégeant la demande de ces pays en termes de financements, de technologies et d’innovations, la plateforme commune de coopération ainsi créée s’applique à rendre accessible à tous les énergies propres et renouvelables, avec des solutions fiables et abordables. 

L’ASI fédère la mise en œuvre efficace et coordonnée de ses objectifs à travers un ensemble de programmes, adoptés sur une base volontaire par les pays membres. A ce jour, trois programmes ont été créés : le programme « Un Financement Abordable à Grande Echelle », le programme « Applications Solaires Décentralisées à Usage Agricole », et le programme « Déployer les mini-réseaux solaires ».

En mai 2017, le Ministère de l’Environnement a nommé Philippe Malbranche, en sa qualité de Directeur Général de l’INES, représentant français du programme « Applications Solaires Décentralisées à Usage Agricole » de l’Alliance Solaire Internationale ».

Le programme « Applications Solaires Décentralisées à Usage Agricole » a pour objectif de faciliter le développement d’applications solaires fiables, abordables, et adaptées aux besoins locaux. Le programme développe une méthodologie en trois étapes pour faire face aux obstacles que présentent les produits inadaptés aux besoins, leur piètre qualité cultivant les forts coûts opérationnels, et le manque de diffusion des connaissances. Le premier axe consiste à mener une évaluation approfondie des besoins communs via une plateforme digitale. Cette évaluation permettra, dans une seconde étape, de partager et de développer les bonnes pratiques et standards communs, afin de, dans un troisième temps, synchroniser le processus d’appels d’offres, la gestion de projet et les transferts d’innovation.

Les missions de l’INES, en tant que représentant français du programme, consiste à être moteur du développement de cette méthodologie en  mobilisant les acteurs internationaux et français du secteur – organisations bilatérales, multilatérales, entreprises, industriels, société civile

Acteur intéressé par l’Alliance Solaire Internationale, n’hésitez pas à demander plus d’informations, émettre des suggestions d’actions ou d’évènements, ou apporter votre contribution en contactant Solenn Anquetin.

Vous pouvez également trouver plus d’informations sur le site officiel de l’ASI.

Découvrez aussi