Au Sud de la Méditerranée, le Sahara représente un potentiel énorme de production d’énergie solaire, mais les conditions climatiques extrêmes affectent les systèmes photovoltaïques et de stockage. Les températures y sont supérieures à 60°, les variations climatiques importantes entre le jour et la nuit, les vents violents, associés au sable abrasif voire salin, forment un ensemble de facteurs qui ont un impact sur les technologies solaires. 

Pour les producteurs européens de systèmes photovoltaïques, la nécessité de tester leur technologie dans des conditions climatiques similaires à celle du Sahara est évidente. Un suivi de leurs installations en démonstration leur permet d’analyser les réactions de leur technologie aux conditions extrêmes et d’adapter les consignes d’opérations de maintenances en fonction. Pour les industriels, il est inenvisageable d’engager une stratégie à l’export sans garantie de l’efficacité de leur produit dans les conditions climatiques des marchés visés. Ce manque de retour d’expérience est donc un frein essentiel au développement de l’énergie solaire en région méditerranéenne.

InVivonEXTH répond à ce besoin en réalisant pendant trois ans un suivi et une étude d’installations d’une puissance totale de 1MWc sur 12 sites en région Méditerranée