Les réseaux électriques des îles françaises demandent une gestion particulière de l’énergie par leurs spécificités. Ils disposent d’un tarif d’achat spécial pour l’électricité régulée provenant de centrales éoliennes avec stockage.

     Le cahier des charges de cette tarification impose de prévoir la production la veille pour le lendemain, puis de garantir cette production à +/-15% de la puissance nominale, tout en limitant les variations rapides de puissance.

    Les équipes du CEA à l’INES collaborent avec VALOREM, un acteur important de ce marché, pour permettre aux centrales éoliennes de mieux s’intégrer aux systèmes électriques insulaires, tout en optimisant les aspects technico-économiques : garantie de production et ratio de performance entre l’énergie vendue et l’énergie produite

     Les algorithmes et outils de développement d’Energy Management System (EMS) adaptés ont été développés et sont actuellement déployés sur le site Sainte-Rose en Guadeloupe, une centrale de 16 MW avec stockage d’énergie électrique de 5.2 MWh.