La technologie hétérojonction poursuit sa course au rendement avec des cellules mesurées à 24,4% obtenues par les équipes CEA basées à l’INES.

    Depuis 2005, le LITEN, institut du CEA Tech, développe une technologie à haut rendement, en rupture par rapport au standard solaire photovoltaïque le plus répandu dans l’industrie mondiale. La technologie hétérojonction de silicium offre de nombreux avantages compétitifs pour réintroduire cette filière industrielle en Europe. Elle permet, en effet, de combiner un potentiel de rendement élevé avec un design simple et un nombre réduit d’étapes de fabrication, prometteur dans l’objectif de maîtriser les coûts .

    Les équipes du CEA ont atteint un nouveau record avec des cellules « busbars », fabriquées sur substrat industriel, présentant un rendement de conversion certifié par un laboratoire accrédité ISFH CalTec de 24.4% (surface effective mesurée 222 cm²).

    Fin 2018, un rendement a été certifié à 23.9% sur la globalité de la surface d’une cellule de taille standard (244 cm²) avec une métallisation réalisée par sérigraphie classique.

    Les perspectives de dépasser les 24%, puis d’atteindre 25%, à échelle industrielle, semblent chaque mois plus proches.