L’introduction de production photovoltaïque sur des petits systèmes électriques (100kW à 50MW) gérés par des productions principalement diesel génère de nombreuses contraintes tant au niveau de la synergie entre les deux moyens de production, photovoltaïque et diesel, que sur la gestion de la stabilité dynamique du réseau. Les équipes du CEA à l’INES ont mené des travaux afin d’évaluer les gains apportés par l’utilisation de la prévision de production photovoltaïque court-terme dans la stratégie de gestion. Un banc d’essai permet de tester de nombreuses configurations très rapidement grâce aux simulateurs photovoltaïques, batterie et charges, tout en incluant des composants tels qu’un onduleur, un convertisseur batterie, un générateur diesel... et toute la chaine de gestion de l’énergie. L’utilisation de prévision court-terme couplée à une stratégie de gestion permet des gains compris entre 1 et 4% sur les consommations de fuel soit des gains de l’ordre de 50k€ par an (fioul à 1€/l) pour un système photovoltaïque avec diesel de 1MWc/1MVA.

    Contact : thai-phuong.do@cea.fr