La transition énergétique est en fait une « transition de puissance » qui nécessite la mise à disposition et l’activation massive de flexibilités pour garantir à chaque instant l’équilibre offre/demande sur le réseau au meilleur coût.

    Les travaux menés dans le cadre de la thèse d’Elvira Amicarelli au CEA ont permis de proposer des méthodes de gestion coordonnée, mais indépendante, de micro-réseaux afin de satisfaire les exigences de chaque microgrid mais aussi celle des gestionnaires de réseaux de distribution et de transport d’électricité. L’objectif étant d’être flexible, de démontrer le fonctionnement et la réplicabilité des contrôleurs microgrid et de fournir des services supplémentaires au gestionnaire de réseaux de distribution.